Agression Rwandaise : Vital Kamerhe Dénonce le Silence de la Communauté Internationale

Partager

Agression Rwandaise : Vital Kamerhe Dénonce le Silence de la Communauté Internationale
Agression Rwandaise : Vital Kamerhe Dénonce le Silence de la Communauté Internationale

Lors de la 49ᵉ session plénière de l’Assemblée de la Francophonie (APF) à Montréal, Vital Kamerhe, speaker de l’Assemblée nationale de la RDC, a fermement dénoncé l’agression du Rwanda et de l’Ouganda contre la République démocratique du Congo.

Kamerhe a accusé ces deux pays d’être responsables des atrocités commises dans l’Est de la RDC, y compris les meurtres et les viols utilisés comme armes de guerre par l’armée rwandaise et le M23. Selon lui, ces exactions sont bien documentées par les Nations Unies, qui estiment à plus de 500 000 le nombre de victimes des récentes opérations.

Il a salué le rapport des experts des Nations Unies, qui a mis en évidence la présence de lance-missiles et d’artillerie lourde dans l’Est du Congo, ainsi que la prise de commandement par des officiers rwandais sur le terrain. Kamerhe a également critiqué le silence des pays francophones face à cette agression, soulignant que le nombre de morts dépasse les 10 millions.

Citons le rapport du Conseil de sécurité des Nations Unies, publié lundi, qui confirme la présence de 3 000 à 4 000 militaires rwandais sur le territoire congolais, équipés de lances missiles.

Cette dénonciation intervient alors que la 49ᵉ Assemblée parlementaire francophone se termine ce mercredi 10 juillet 2024, mettant en lumière l’urgence d’une réaction internationale face à cette situation dramatique.

Facebook Comments Box

Partager