Le Plus Grand Projet Routier en RDC : 900 km d’Asphaltage sur la Route Nationale N°1

Partager

Le Plus Grand Projet Routier en RDC : 900 km d'Asphaltage sur la Route Nationale N°1
Le Plus Grand Projet Routier en RDC : 900 km d'Asphaltage sur la Route Nationale N°1

Le plus grand projet routier de la République Démocratique du Congo (RDC) est sur le point de débuter, avec près de 900 km de la Route Nationale N°1 à asphalter. Ce tronçon relie la ville de Mbujimayi, au Kasaï-Oriental, à la localité de Mbuba dans la province de Lualaba. Les travaux ont été lancés mercredi par le Ministre des Infrastructures et Travaux Publics, Alexis Gisaro.

L’ingénieur Nicko Nzau Nzau, Directeur général de CGT, a expliqué que cette route revêt un caractère prioritaire pour l’émergence socio-économique de la population. Avec une longueur totale de 3 130 km, la Route Nationale N°1 est le principal axe structurant le système de transport de la RDC. En temps normal, il faudrait dix ans pour réaliser ce projet, mais l’ambition est de le construire en trois ans. Pour ce faire, six entreprises travailleront simultanément sur six ateliers différents pour ouvrir ce tronçon crucial.

Tout d’abord, il est important de comprendre l’importance stratégique de cette route. La Route Nationale N°1 est essentielle pour le transport des biens et des personnes à travers le pays, facilitant ainsi les échanges commerciaux et le développement économique. Le projet d’asphaltage de ce tronçon permettra non seulement d’améliorer les conditions de circulation, mais aussi de stimuler la croissance économique dans les régions traversées.

En effet, le projet a été divisé en plusieurs segments pour une gestion plus efficace. Les segments comprennent :

  • Mbujimayi – Mueneditu : 137 km dans le Kasaï-Oriental
  • Mueneditu – Kaniama : 130 km à Lomami
  • Kaniama – Lumamungu : 150 km à Lomami
  • Lumba – Kamina – Kabondo Diana : 140 km à Lomami
  • Kabondo – Luena – Lubudi : 147 km à Lomami
  • Lubudi – Mbuba : 42 km à Lualaba

Ce pendant, le Ministre des Infrastructures et Travaux Publics, Alexis Gisaro, a rassuré quant à la finalisation de tous les projets bénéficiant du financement du programme sino-congolais. Il a souligné que l’État a pour objectif d’améliorer la situation socio-économique du pays, ce qui passe par le développement des infrastructures. Il a également demandé à la population de protéger ces infrastructures comme un bon père de famille.

En termes d’impact, ce projet routier est attendu pour transformer la vie des populations locales. L’amélioration des infrastructures de transport permettra un accès plus facile aux marchés, aux services de santé et d’éducation, ainsi qu’une meilleure intégration des régions rurales dans l’économie nationale. Cela contribuera à réduire les coûts de transport et à augmenter les opportunités économiques pour les habitants.

Le Plus Grand Projet Routier en RDC : 900 km d'Asphaltage sur la Route Nationale N°1
Le Plus Grand Projet Routier en RDC : 900 km d'Asphaltage sur la Route Nationale N°1

L’achèvement rapide de ce projet est rendu possible grâce à l’engagement de six entreprises travaillant de manière concertée. Cette approche collaborative est essentielle pour respecter le calendrier ambitieux de trois ans fixé par le gouvernement. Les entreprises impliquées devront coordonner leurs efforts pour surmonter les défis logistiques et techniques, tout en garantissant la qualité et la durabilité des travaux.

Il est crucial de sensibiliser la population à l’importance de ce projet et à la nécessité de protéger les infrastructures. La durabilité des investissements dépend en grande partie de la manière dont les communautés locales s’approprient et entretiennent ces routes. Une participation active de la population dans la surveillance et la protection des infrastructures contribuera à leur longévité et à leur bon fonctionnement.

Le projet d’asphaltage de la Route Nationale N°1 en RDC représente une avancée majeure pour le développement socio-économique du pays. En reliant Mbujimayi à Mbuba sur près de 900 km, ce projet renforcera les infrastructures de transport, stimulera la croissance économique et améliorera la qualité de vie des populations locales. La collaboration entre les entreprises et l’implication de la population seront essentielles pour la réussite de ce projet ambitieux

Facebook Comments Box

Partager