FOOT : Sébastien Desabre Impayé Depuis 6 Mois – Une Crise Révélatrice du Football Congolais

Partager

FOOT : Sébastien Desabre Impayé Depuis 6 Mois - Une Crise Révélatrice du Football Congolais
FOOT : Sébastien Desabre Impayé Depuis 6 Mois - Une Crise Révélatrice du Football Congolais

Le gouvernement congolais a manqué à ses engagements envers Sébastien Desabre, sélectionneur des Léopards A, accumulant des arriérés de salaire depuis six mois. Cette révélation choquante a été faite par Dodo Landu, team manager des équipes nationales de la RDC. À une époque où la sélection retrouve progressivement son prestige, cette situation est surprenante et décevante.

Sébastien Desabre, l’homme clé de la renaissance de l’équipe nationale, n’a pas perçu son salaire depuis six mois, selon les déclarations de Dodo Landu faites ce mardi. Selon la FIFA, un sélectionneur impayé durant deux mois consécutifs peut rompre son contrat. Début juin, Desabre avait cumulé six mois d’arriérés et aurait pu partir librement, obligeant la RDC à lui verser la totalité de son contrat. Cette situation soulève des questions sur les raisons du non-paiement de son salaire malgré ses performances indubitables.

Cette crise n’est pas sans précédent. Florent Ibenge, un autre sélectionneur renommé des Léopards, a également été souvent impayé. Cette pratique récurrente de non-paiement des entraîneurs met en lumière une gestion financière problématique au sein du football congolais. En 2017, avant la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) au Gabon, les joueurs avaient boycotté l’entraînement pour protester contre les primes impayées, un incident qui avait alors fait grand bruit. Claude Le Roy, autre ancien sélectionneur, avait également signalé des retards de paiement en 2013, mettant en lumière un problème systémique.

Malgré ces difficultés, Sébastien Desabre a choisi de renouveler son contrat avec la FECOFA le 24 mai dernier pour une durée de cinq ans. Cette décision peut sembler surprenante, mais selon Dodo Landu, l’argent n’est pas la priorité pour Desabre. Il partage une vision pour le football congolais en accord avec le chef de l’État et souhaite continuer à contribuer à la progression de l’équipe nationale. La valeur résiduelle de ce nouveau contrat est “inférieure” à celle du premier signé en juillet 2022, ce qui démontre l’engagement de Desabre au-delà des considérations financières.

L’énigme demeure : pourquoi le gouvernement congolais n’a-t-il pas honoré ses engagements financiers envers Desabre ? Cette question reste sans réponse claire, mais elle révèle des faiblesses dans la gestion des ressources et des priorités. Le fait que Desabre n’ait pas fait de scandale malgré les arriérés montre son dévouement et son engagement envers l’équipe nationale, mais souligne également une grave lacune dans la gestion administrative du football en RDC.

La situation de Sébastien Desabre met en lumière des problèmes systémiques dans la gestion du football en RDC. Alors que l’équipe nationale commence à retrouver son éclat, il est crucial que les autorités sportives et gouvernementales prennent des mesures pour honorer leurs engagements financiers et soutenir pleinement ceux qui œuvrent pour la réussite des Léopards. Cette crise doit servir de catalyseur pour une réforme en profondeur afin de garantir un avenir stable et prospère pour le football congolais.

Facebook Comments Box

Partager