Kasaï-Oriental : Une campagne électorale sous tension, un climat des tensions caractérisées par des appels à la violence.

Kasaï-Oriental : Une campagne électorale sous tension, un climat des tensions caractérisées par des appels à la violence.
Kasaï-Oriental : Une campagne électorale sous tension, un climat des tensions caractérisées par des appels à la violence.

Kasaï-Oriental : Une campagne électorale sous tension, un climat des tensions caractérisées par des appels à la violence.

Les battéries sont déjà en marche pour la campagne électorale de gouverneurs et vice-gouverneurs des provinces au Kasaï-Oriental, les candidats présentent leur programme devant les députés.

Une campagne électorale qui s’est déroulée dans un climat des tensions caractérisées par des appels à la violence. La police de son côté, a pris des dispositions pour parer à toute éventualité.

Débuté lundi 2 mai, conformément au calendrier électoral de la CENI, la campagne pour l’élection des gouverneurs et vice gouverneurs de la province du Kasaï oriental se poursuivit ce mardi à l’Assemblée provinciale.

Après la présentation lundi par le candidat Badiba-Masanguka de son programme d’action, c’était au tour hier, des 2 autres challengerers de présenter l’économie de leur projet.

Il s’agit de candidats indépendants, Thierry Panda et Dalidor Beya, le candidat de l’UDPS Mathias Kabeya, aligné pour intervenir en 3e position, à sollicité et obtenu du Bureau une autorisation de pouvoir se présenter mercredi devant les électeurs. Un 2e rapport en l’espace de 24h, c’est en principe se mercredi 4 mai 2022 qui s’écoute sur cette campagne électorale, une campagne qui se déroule dans un climat de tension caractérisée par des appels à la violence.

En effet, quelques députés provinciaux ont appelé les partisans à un candidat de régler les comptes aux électeurs sur leur candidat gouverneurs ne venez pas à passer une situation prise au sérieux par la police nationale congolaise qui vient d’interdire tout attroupement au lieu du scrutin pour la succession de Jean-Mawetsha Muteba, 8 candidats sont en liste. 7 indépendant et un présenté par le parti politique l’UDPS.

Facebook Comments Box