« L’Espace Grande Orientale demande au gouvernement de mettre fin à l’exploitation illicite de ses ressources naturelles…»

Partager

« L'Espace Grande Orientale demande au gouvernement de mettre fin à l'exploitation illicite de ses ressources naturelles...»
« L'Espace Grande Orientale demande au gouvernement de mettre fin à l'exploitation illicite de ses ressources naturelles...»

« L’Espace Grande Orientale demande au gouvernement de mettre fin à l’exploitation illicite de ses ressources naturelles avec conséquences fâcheuses sur l’environnement et l’appauvrissement des populations locales. », (Déclaration)

« L’Espace Grande Orientale, E.G.O.; exige que soient mis fin à l’état de siege, à la circulation incontrôlée sur ses territoires du BAS-UELE et du HAUT-UELE, des terroristes éleveurs nomades armés MBOROROS (…) » (Déclaration)

« Le poids démographique et sociologique, les potentialités économiques, le poids électoral de l’Espace « Grande Orientale » devraient séduire et être aussi pris en compte lors de la répartition proportionnelle de services, de fonctions et de responsabilités publiques. »

« Le besoin d’électricité dans la Ville de Kisangani. Depuis plusieurs mois, la population de cette ville manque d’électricité. Les fêtes de fin d’année et de Nouvel An se passent dans l’obscurité ! », Mgr Marcel Utembi

« L'Espace Grande Orientale demande au gouvernement de mettre fin à l'exploitation illicite de ses ressources naturelles...»
« L'Espace Grande Orientale demande au gouvernement de mettre fin à l'exploitation illicite de ses ressources naturelles...»

« Le Forum pour l’Unité, la Cohésion, la Paix et le Développement de l’Espace « Grande Orientale », impuissant, n’a pas dérogé à la règle ! Il a fait l’expérience d’obscurité dans une ville comme Kisangani »

« L'Espace Grande Orientale demande au gouvernement de mettre fin à l'exploitation illicite de ses ressources naturelles...»
« L'Espace Grande Orientale demande au gouvernement de mettre fin à l'exploitation illicite de ses ressources naturelles...»

« la réhabilitation de la centrale hydroélectrique de la Tshopo émarge au budget du pouvoir central de l’exercice 2022 avec un montant de 18.820.068.506 FC, budget dont l’exécution est sensée se clôturer au 31 décembre 2022, c’est-à-dire dans moins de 48 heures. »

« La dépense aurait été engage par le Ministre des Ressources hydrauliques et électricité par lettre adressée au Ministre d’Etat, Ministre du Budget, avec accusé de réception N°43200 du 12 novembre 2022. »

Facebook Comments Box

Partager