RDC : Martin Fayulu Rejette la Proposition de Moïse Katumbi sur le Règlement Intérieur de l’Opposition

Partager

RDC : Martin Fayulu Rejette la Proposition de Moïse Katumbi sur le Règlement Intérieur de l'Opposition
RDC : Martin Fayulu Rejette la Proposition de Moïse Katumbi sur le Règlement Intérieur de l'Opposition

Une tension palpable continue de régner au sein de l’opposition congolaise. Martin Fayulu a catégoriquement rejeté la proposition de Moïse Katumbi visant à élaborer un règlement intérieur pour l’opposition politique. Cette initiative, communiquée dans une lettre datée du 10 juin, émanait du parti Ensemble pour la République et s’adressait à l’Engagement pour la Citoyenneté et le Développement (ECiDé) de Fayulu.

La lettre, signée par Dieudonné Bolengentege, secrétaire général d’Ensemble pour la République, sollicitait la contribution de l’ECiDé pour enrichir le règlement intérieur. “Vous voudriez bien apporter vos éléments d’enrichissement et nous faire connaître, pour centralisation, vos amendements, en vue de faciliter, avant la fin de la semaine en cours, l’organisation d’une réunion de concertation des représentants de tous les partis et regroupements politiques se réclamant de l’opposition pour avaliser la version finale à soumettre au vote des députés nationaux et sénateurs de l’opposition politique,” peut-on lire dans la correspondance.

Cependant, l’ECiDé a immédiatement rejeté cette proposition. En réponse, le secrétaire général de l’ECiDé, Devos Kitoko, a rappelé à Ensemble pour la République que leur position sur le processus électoral de décembre dernier reste inchangée. Fayulu et ses partisans continuent de contester les résultats des élections et d’exiger leur annulation. “Qu’est-ce qui a donc changé qui puisse justifier ce changement d’approche dans votre chef pour considérer que nous pouvons maintenant nous organiser comme une ‘Opposition politique’ alors que nous sommes tous d’accord qu’il n’y a pas eu d’élections en décembre 2023 ?” a répliqué Kitoko.

Pour l’ECiDé, il n’existe pas en RDC une majorité et une opposition légitimes issues d’élections crédibles, impartiales et apaisées. Ils jugent donc inopportun de participer à l’élaboration d’un quelconque règlement intérieur sans un mécanisme consensuel préalable de correction des irrégularités des élections de décembre 2023.

Accepter cette proposition serait, selon le camp Fayulu, reconnaître implicitement la légitimité de Félix Tshisekedi, dont la réélection est fortement contestée par l’ensemble de l’opposition. “Manifestement, les uns ont décidé, comme hier, de rejoindre l’Union sacrée de Félix Tshilombo en accompagnant la forfaiture de décembre 2023 et les autres, toujours constants, restent dans la résistance ! On ne transige pas avec la violation intentionnelle de la Constitution et des lois de la République,” a déclaré un haut cadre de l’ECiDé.

Au Parlement, Ensemble pour la République de Katumbi compte une vingtaine de députés nationaux et quelques sénateurs, contrairement à l’ECiDé, dont les candidats n’avaient pas été alignés aux législatives sur décision de Martin Fayulu.

Facebook Comments Box

Partager